Comme tout le monde le sait et le dit, Confucius est un grand penseur, grand philosophe et grand pédagogue de la Chine. Toute sa vie durant, il a consacré son énergie à l’éducation, et son esprit philosophique caractérisé par la vertu d’humanité, le respect de la loi et la coexistence harmonieuse exerce une influence importante sur la vie des Chinois, pendant de longues années plusieurs fois millénaires. Il est possible de comprendre les enjeux et la teneur de la pensée de Confucius en lisant les Entretiens, livre dans lequel on voit le Maître vivre et discuter des problèmes de son temps avec ses disciples. La création des Instituts Confucius répond à une demande croissante d’apprentissage de la langue (mandarin) et de la culture chinoise. Inspirés des modèles français, anglais, allemand et espagnol, les Instituts Confucius voient le jour en 2004 sous la forme d’organismes à but non-lucratif. Ils visent à offrir une offre linguistique de qualité à tous les publics, ainsi qu’à développer la compréhension mutuelle et le dialogue interculturel entre la Chine et les pays d’accueil.

Environ cinq cent Instituts Confucius ont ainsi été créés à travers tous les continents et proposent des cours de langues, des séminaires sur la Chine ancienne ou actuelle ainsi que des activités culturelles. Leur but est non lucratif. Avec 1,3 milliards d’habitants, la Chine s’ouvre sur le monde et multiplie les échanges sur le plan économique et industriel, ainsi que dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Le Hanban, Bureau de la commission pour la diffusion internationale du chinois, a pour mission de développer l’apprentissage du chinois dans le monde et s’appuie pour ce faire sur le réseau international des Instituts Confucius et des professeurs spécialisés dans l’enseignement du chinois langue étrangère. Les Instituts Confucius s’adaptent au contexte local et aux besoins de l’environnement.

Au Maroc le premier institut Confucius a vu le jour le 5 décembre 2009.